Le Roadbook de Bobby !

Wowow, je ne sais pas si c’est la nouvelle guitare qui lui fait cet effet, mais il a été très bavard ! Voici son journal de bord, via LoD, plein d’anecdotes et d’infos :

Bobby Long

« Cette tournée, comme la précédente remporte jusqu’à présent un grand succès. Cette fois-ci, c’était plus facile pour moi de m’y adapter, par rapport à la première qui avait duré trois mois, le « Dangerous Summer Tour », parce que je savais à quoi m’attendre.

La pause entre les deux n’aura duré que deux semaines (dont une passée en studio !). J’étais à peine arrivé, que la course aux shows avait repris et c’était comme si je n’étais jamais parti. L’Amérique est un peu comme ma deuxième patrie maintenant, spécialement après y avoir rencontré plein de nouveaux amis, qui n’ont pas hésité à nous offrir le gîte.

Démarrer la tournée par New York c’est toujours excitant et embarquer dans un taxi jaune pour nous emmener de l’aéroport à notre point de chute, est quelque chose que j’adore. Ca me rappelle toujours les grandes affiches… Et aussi que plein de gens de ma famille ne sont jamais venus dans cette superbe ville et que j’ai de la chance de travailler ici. Après New York, nous sommes partis pour Los Angeles et cette fois-ci, j’y ai vu plus qu’Hollywood, j’ai découvert la ville plus en profondeur. Mon équipe et mon attachée de presse sont ici et m’ont fait visiter pas mal d’endroits. J’ai fait quelques marchés pour m’acheter des babioles pour la Toussaint, ça me fera peut-être passer mon euphorie.

Je suis à nouveau à Los Angeles, un mois et demi plus tard et ça fait presque deux mois que nous sommes à nouveau  sur la route, dans de nouvelles villes. J’ai vraiment aimé les nouveaux shows et me rendre à Washington, Columbus et Boulder, c’était démentiel. Je crois que c’est mieux pour tout le monde de renouveler le public, ça donne de la fraîcheur et de l’énergie.

En regardant en arrière, je me rends compte que j’ai joué plein de chansons et pour ceux qui les ont écoutées un million de fois, votre enthousiasme ne s’éteint jamais et j’aimerai vous remercier pour ça. J’ai un gros show « tous âges » à « The Mint » à Los Angeles le 3 décembre, alors si vous êtes toujours en ville, je serai content si vous pouviez revenir me voir.

J’ai quelques beaux shows à venir. J’en ai une série au Texas, ce qui devrait être sympa, et surtout vu… d’une voiture. Ca n’est pas que je souhaite finir en tenue de cowboy, mais j’ai vraiment aimé Dallas quand j’y étais, et c’est rare en tournée d’avoir le temps d’apprécier une ville. J’espère que je quitterai le Texas – à pied ou en voiture – moins stupide, et prêt à affronter Detroit, Chicago et New York avec assez de vigueur pour marquer un taureau au fer ! Je vais aussi à Portland, qui est une des villes que j’ai préférée lors de mon dernier passage. Je n’ai pas eu l’occasion de tester de doughnut au « Voodoo Doughnut », alors c’est la première chose que je ferai en arrivant, suivi d’une autre visite au « Elliot Smith Memorial ». J’ai récemment fait une reprise de sa chanson « Between The Bars » au Kansas, un autre très bon show.

J’ai toujours peur de toucher à ses chansons parce que je les aime tellement, mais avec un de mes amis, on l’a chanté dans la voiture tout le long du chemin vers Minneapolis, alors je l’ai joué et ça a beaucoup plu. Je ne sais pas si je vais la rejouer d’ailleurs, je pense qu’on ne doit pas toucher à certaines choses et comme le dit ma nounou : “tu regardes avec les yeux et pas avec les mains”. Alors pour ne pas décevoir une vieille dame malade, je me fierai à sa sagesse.

Je vas plonger mes mains dans le Mississippi à mon arrivée à la Nouvelle Orleans, et remplir une bouteille d’eau pour l’envoyer à mon grand oncle Charlie qui est maintenant en chaise roulante. C’est le premier à m’avoir joué ce jazz que j’aime tant et à mon baptême, il a versé de l’eau de la Tamise sur ma tête, parce qu’il n’en avait pas du Mississippi. C’est surprenant que ma tête ne se soit pas dissoute, mais il continue à aimer chanter ces chansons avec cette fameuse rivière dans le titre. Il m’a aussi fait tirer sur son cigare quand j’avais huit ans, pensant que ça m’aiderait à soigner la toux que j’avais. L’année suivante, quand ma mère a détecté une odeur de fumée, il a été banni de tous mes anniversaires jusqu’à mes seize ans !

En tout cas, je finirai la tournée au « Mercury Lounge » et si ça pouvait être complet, ça serait la cerise sur le gâteau, après six mois d’une tournée exceptionnelle. Je sais qu’il ne reste pas beaucoup de tickets, alors s’il vous plaît, n’attendez pas, prenez votre téléphone si vous pensez que vous allez passer à côté.

Je termine mon premier album avant la tournée européenne de janvier, en espérant qu’il soit prêt quand je serai de retour aux Etats Unis en mars.

Je serai à Londres le 13 janvier au « Hoxton Bar and Kitchen » avec mes amis « The Spivs! » http://www.myspace.com/thespivsonline et Flipron http://www.myspace.com/flipron, alors j’ai six mois démentiels qui m’attendent.

Vous pouvez toujours consulter mes shows sur www.myspace.com/musicbobbylong et voir ce qui se passe sur ma page Facebook.

A bientôt sur la route aux Etats-Unis, et en Europe en janvier et février et merci encore pour votre généreux soutien.

Bobby »

Publicités

3 réflexions sur “Le Roadbook de Bobby !

  1. winnie dit :

    HAAA oui il a été très bavard …….. mdrrr …… en tout cas je suis contente pour lui que tout se passe bien !!!!! Bisous ma Mu’ Et Merki encore pour Tout ce que tu fais pour eux et pour Nous !!!!!

  2. Il aura au moins eu le mérite de me scotcher deux fois cette semaine : d’abord avec la nouvelle guitare et ensuite avec le blog.. o.O

  3. Marine dit :

    LooL effectivement il avait envie de parler et c’est cool moi j’écoute (et lis) avec grand plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s